• Vos trucs et astuces. La parole est à vous

    Vous avez un problème ou une combine à partager ?  Faites le savoir. Votre expérience peut aider tous le monde.  Y'a qu'ensembles qu'on sera plusieurs ! 

    Pour écrire, aller directement sur l'emplacement prévu en bas de la page.



    133
    Samedi 19 Mars 2016 à 19:09

    Bonjour jean

    Ah, que voilà des bonnes nouvelles. On est tous passés par ces moments de solitudes, et on les oublie si vite !

    Pour ce qui est du joint d'embase, le plus fin possible. Personnellement, j'utilise du 0,15 mm. Mais certains le font au 0,20, et je connais même un qui s'est pompeusement dénommé  "spécialiste de la Vespa 400" qui se contente de mettre de la pâte à joints !                                                                                                                                                                Pour ce qui est de la culasse, il n'y a pas de joint. Effectivement, la culasse est serrée par les écrous qui tiennent la turbine. Le serrage se fait à 3 kg, et en croisé bien sur.  Dans l'ordre, en regardant depuis le dessus: L'écrou qui est à l'angle côté embrayage et côté carbu,  puis le 2ème écrou en partant de l'embrayage côté opposé au carbu, puis on passe à la 2ème culasse en suivant le même ordre. Ensuite, on revient sur la première culasse, et on ressere l'écrou côté embrayage qui n'a pas été serré (donc côté opposé au carbu),  puis l'écrou côté carbu, et il ne reste plus qu'à passer à la 2ème culasse en faisant pareil. Pour mémoriser çà sans dessin, j'imagine que je serre en écrivant  W M.

    Bonne continuation

    Jean Louis

     

     

    132
    Mercredi 4 Novembre 2015 à 14:19

    Bonjour Jean

    Ce cri du cœur fait peine à entendre. Mais pas de panique, il y a toujours une solution.                                                                j'ai déjà restauré 5 Vespa 400, et j'attaque la 6ème en ce moment même. Dans les 6 cas, le plancher était pourri. J'ai travaillé avec 4 carrossier différents. Non pas que je n'étais pas content du travail, mais j'aime bien changer pour pouvoir comparer. Ceci m'a permis de voir d'ailleurs que l'un d'eux n'était pas terrible en comparaison des 3 autres.  Tout çà pour dire que tous ces carrossiers m'ont refait un plancher, et tous ont utilisé la même technique. Une plaque electrozinguée de 8/10ème, qu'ils ont patiemment martelé, modelé, soudé jusqu'à obtenir une plancher aussi beau que neuf. Celà me coûte à chaque fois 2500 euros environ pour le changement des 2 longerons et la reconstruction d'un plancher complet. Et je suis dans une région hyper chère, frontière Suisse oblige ! 

     Peut être votre carrossier n'a t'il pas envie de se lancer dans ce chantier. S'il déborde de boulot, il préfère, et je le comprend, changer une aile sur une Golf plutôt que de perdre 2 jours à refaire un plancher.  Dans quel coin êtes vous ? 

    Il n'y a pas effectivement à l'heure actuelle de plancher pas de plancher tout fait sur le marché. La dernière fois que je suis passé chez Frachon, (celui qui nous refait les longerons) il m'a demandé de lui laisser une Vespa 400 pour voir s'il pouvait nous refabriquer un plancher. Mais chaque fois que je lui ai téléphoné pour lui dire: J'ai une Vespa 400, quand puis je vous l'amener ? la réponse était toujours: Ho non, pas en ce moment !  Je vais le relancer encore une fois, mais si cette fois ci c'est la bonne, de toute façon, il ne faut pas rêver, rien ne sera fait avant ce printemps.

     Comme vous avez eu la bonne idée de me laisser votre adresse mail dans la présentation, je vais vous envoyer des photos de la réfection de plancher. Vous allez voir, c'est impressionnant !

    Allez, courage, on va la sauver cette Vespa 400. Pas question de la démembrer.

    Jean Louis

      • jean
        Samedi 19 Mars 2016 à 16:57

        Bonjour Jean Louis et bonjour à tous,

        Le plus gros est passé : refaire les planchers. Et tout ensuite s'est accéléré.

        J'avais un peu abandonné la mécanique au profit de la tôlerie et du... masticage / ponçage.

        Elle est maintenant partie à la peinture. Donc les mains à nouveau dans le cambouis...

         Questions à laquelle je n'ai pas trouvé de réponse : qu’elle est l'épaisseur du joint d'embase des cylindres ?

        Les culasses sont-elles serrées seules ou par la repose des carters de turbine ?

        Merci d'avance Jean-Louis.

      • canastel
        Mercredi 4 Novembre 2015 à 16:36

        Merci Jean Louis,

        Je reprend un peu de courage....
        Je suis dans le Lot et Garonne et c'est vrai que mon carrossier n'a pas besoin de s'em... bêter là dessus.

         Il me faisait traîner sur le boulot depuis plus deux ans (refaisant une Méhari, une Golf 1 GTI et une TR3), ce qui m'avait permis de refaire quasiment tout : trains av et arr, boîte etc...(sauf moteur), sellerie finie, direction et faisceau idem. J'ai aussi tout ce qui se fait en neuf (capote, pare-chocs etc) Si j'avais su, j'aurai attendu avant de commencer.

        J'étais mécanicien et tôlier dans mon travail mais je n'ai plus l'outillage nécessaire et de plus ma santé ne me le permet plus.

        J'avais lu que certain ont fait refaire les planchers en Espagne... C'est sûr qu'il doivent encore "taper la tôle" plus volontiers qu'ici.

        Quand j'aurai vos photos je vous enverrai les miennes. Je me doutais que la remise en état serait onéreuse  et ce n’est pas vraiment ce qui me chagrine (j'ai refais une quinzaine d'autos anciennes et j'ai appris qu'on sait quand on commence mais jamais quand on fini...) Et puis c'était ma première voiture...

        Mais le moral en a pris un coup.

        Merci encore de votre réponse

        Jean

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :