• Vos trucs et astuces. La parole est à vous

    Vous avez un problème ou une combine à partager ?  Faites le savoir. Votre expérience peut aider tous le monde.  Y'a qu'ensembles qu'on sera plusieurs ! 

    Pour écrire, aller directement sur l'emplacement prévu en bas de la page.



    129
    canastel
    Samedi 17 Octobre 2015 à 14:57

    Merci pour cette réponse rapide.

    La Vespa 400 était très adaptée à ces routes et n'était pas "ridicule" face aux Tractions et 203... J'ai souvenir d'une perm de Noêl : route enneigée d’Épinal à Puget-Théniers par le col de la Croix haute ou je suis passé sans chaînes alors que tous étaient bloqués. Trophée Andros avant l'heure.

    Pour les bas de caisse, merci du renseignement. J'ai fait replier des tôles neuves au modèle pour le côté (G) de plancher à remplacer. J'avais gratté, avant sablage, tous le "goudron" qui tapisse le dessous de la caisse et les passages de roues. Dur dur et long. Et encore pire, le nettoyage/grattage de la colle de l’intérieur des custodes...

    Avez-vous une manière de remplacer l'Isorel mou qui fait office d'isolant phonique entre l'habitacle et le moteur ? Je ne pense pas en retrouver.

    Ce carrossier Lecoq était-il celui qui exécutait des restaurations d'anciennes de haut de gamme de manière magnifique ? Les montant de déflecteurs sont chromés et a des Robri et baguettes de bas de caisse et jonc de tour de porte en alu... J'ai peur d'avoir des soucis pour les lèche-vitres en feutre mais je n'en suis pas  encore là.

    A la prochaine
    Jean

    128
    canastel
    Samedi 17 Octobre 2015 à 11:24

    Bonjour Jean-Louis et bonjour à tous,

    J'ai entamé la restauration d'une Vespa 400 et suis tombé par hasard sur ce blog pour mon grand bonheur (enfin... plus seul).

    J'ai eu une V 400 neuve en novembre 60. Je l'ai menée jusqu'à plus de 80000 km sans souci (embrayage vers le 40000 et masselottes des vis vers 50000...) J'étais alors militaire à Nancy et ai parcouru une dizaine de fois  Nancy-Nice direct et retour, départ à 18 heures arrivée vers 5-6 heures du matin... pour mes perms : Jamais de problèmes. (Je refaisais le plein à Bourg en Bresse...)

    J'en ai rachetée une par nostalgie et ai commencé sa remise en état. La caisse, entièrement nue et sablée, est chez le carrossier en ce moment (plancher en piteux état) . Particularité que je ne connaissais pas sur ce modèle : elle possède des vitres descendantes et les garnitures de sièges sont plus "travaillées" que sur mon ancienne. J'ai bien avancé les parties mécaniques et entame le démontage moteur.

    Voilà, j'espère ne pas avoir été trop long...

    A bientôt
    Jean

      • Jean Louis
        Samedi 17 Octobre 2015 à 14:09

        Bonjour Jean

        Nancy Nice en vespa 400 sur les routes de l'époque ! Bravo, çà devait pas être une balade de santé. Il est vrai que le            poids des ans nous fait voir les choses avec une vision différente.                                                                                                          Une Vespa 400 avec les vitres descendantes. Il y a de fortes chances que ce soit une version carrossée par Lecoq. Si c'est le cas, Vous avez touché le Jackpot. Ces Vespas étaient de magnifiques petits bijoux et sont maintenant très recherchées par certains connaisseurs.  N'hésitez pas à demander si vous avez le moindre petit souci, nous serons tous heureux d'aider un nouveau venu pour qu'il ne tombe pas dans les mêmes galères que nous avons connu. A propos de galère, si le plancher est pourri, il y a de fortes chances que les longerons le soient aussi. Mais si c'est le cas, pas de panique, ils sont refabriqués pour un prix plus que raisonnable.

        A bientôt peut être

        Jean Louis

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :