• Vos trucs et astuces. La parole est à vous

    Vous avez un problème ou une combine à partager ?  Faites le savoir. Votre expérience peut aider tous le monde.  Y'a qu'ensembles qu'on sera plusieurs ! 

    Pour écrire, aller directement sur l'emplacement prévu en bas de la page.



    66
    Bibi 60
    Lundi 1er Décembre 2014 à 11:36

    Bonjour,

    Je reviens un peu tardivement sur le problème de Serge, mon opinion divergeant quelque peut de celle de Jean-Louis.

    Ma première voiture ancienne fut achetée en 1991; après avoir remplacé les durites et le cylindres AR

    j'ai décidé de passer au Dot5, cela fait 23 ans qu'elle roule sans problème.

    Ma Vespa 400 fut achetée deux ans plus tard juste après restauration, elle subit le même traitement toujours sans problème aujourd'hui de même que la seconde achetée démontée il y a 17 ans.

    Si vous n'envisagez pas de suivre le Dakar ou participer au rallye de Monte-Carlo je vous donnerai donc les conseils suivants:

    -  vous venez de restaurer votre voiture, le plein de liquide n'est pas encore fait, choisissez le Dot5 mais attention

    il faut que les coupelles aient été mises en place avec de la graisse neutre ( voir chez Restom, comme le Dot5 ) ou du Dot5

    -  la restauration est récente , passez au Dot 5 mais attention il faut vidanger,bien rincer l'ensemble à l'alcool et souffler

     à l'air comprimé pour bien sécher tout le circuit, les problèmes cités par Jean-Louis viennent certainement d'un nettoyage

    insuffisant, les produits sont incompatibles.

    -  vous ne connaissez pas l'âge des coupelles, restez au liquide classique jusqu'à la décision de refaire vos freins.

    Pour moi les avantages du Dot5 sont les suivants

    - Vidanges inutiles, il n'absorbe pas l'humidité

    - produit non agressif pour la peinture de la carrosserie

     

     

     

    65
    Lundi 24 Novembre 2014 à 12:38

    Bonjour Marc                      

    La raison est simple. Un moteur 2 temps démarre mieux quand son avance à l'allumage est réduite. De plus, la Vespa 400 avait mauvaise réputation pour sa consommation exagérée.                                                                                                         ACMA a donc réagit en faisant des améliorations sur le moteur. Nouveau carburateur, nouvel échappement, modification sur le vilebrequin, volant moteur alourdi pour améliorer le couple, etc. L'allumage a ainsi vu passer son calage initial à 4 degrés, ce qui a au passage facilité les démarrages, et amélioré la souplesse en dessous de 2500 trm. (Au dessus, la courbe d'allumage rejoint la courbe antérieure à cette modification).                                                                             Effectivement, les cames ne sont  pas les mêmes, mais c'est la seule modification qui ait été faite sur l'allumage.  (en fait, le trou qui reçoit les masselottes est simplement rallongé, c'est tout)                                                     

    Cordialement

    Jean Louis

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :