• Une légende s'en est allée

    Ses amis ont la tristesse de faire part à ceux qui l'ont connu, apprécié et aimé du départ d'un Artiste, Libre Penseur,                       défenseur de la Cause Animale et Grand Humaniste : Aldo ANDREANO , Né André BARBIER, survenu à l'âge de 91 ans.

    C’est par cette annonce que le monde de la Vespa 400 a appris qu’une légende s’en est allée.

    Il y a quelques mois, alors âgé de 90 ans, Aldo me commandait encore des bagues de bielles pour refaire un moteur.

    Avec Aldo, c’est toute une page qui se tourne. Il était capable de refaire une Vespa 400 les yeux bandés.                                                 C’est le seul  qui équilibrait lui-même les ensembles volants moteurs/vilebrequin sur chaque moteur qu’il refaisait.

    Ancien artiste de cirque, sa jeunesse, il l’a passée en écumant les route du monde, avec sa compagne Jeanine, refaisant                      tous les soirs leur numéro patiemment répété. Il a côtoyé les plus grands, et chez lui on le voyait en photo avec les Barios,                        les  Fratelini  et bien d’autres !  Mais la vie d’un artiste de cirque est courte, et il a du abandonner ce métier très physique.                       C’est comme çà qu’il se retrouva restaurateur de Vespa 400.

    Combien en a-t-il restauré ? Lui-même ne le savait pas. Mais tous les restaurateurs de Vespa 400 connaissaient                                       « le grand Aldo »  et c’est avec respect que l’on parlait de lui dans le milieu.

    Et voilà.  A 91 ans, il a fait son dernier tour de piste. Il est allé rejoindre Daniel, qui sans doute avait déjà préparé l’apéro                                  avec Carlo Doveri, le papa de la Vespa 400. Un moment qu’ils l’attendaient, cet Aldo ! 

    Et je les imagine, tous les trois, le soir, en train de restaurer la Vespa 400 de St Christophe.

    Salut les gars, merci pour tout. Continuez à veiller sur nous, vous nous manquez tant.

        Un musée ? Non, le garage d'AldoUne légende s'en est allée

    Aldo devant son banc d'essai moteur spécial Vespa 400.Une légende s'en est allée

     

    Un musée, je vous dis                     Une légende s'en est allée

                            Sa salle de repos                              Une légende s'en est allée

          Son appareil à mesurer les segments                                        

    Une légende s'en est allée       Ses appareils à mesurer les composants electriques

    Une légende s'en est allée

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Aldo rectifiant un disque d’embrayage au tour à métaux

    Une légende s'en est allée

    Souvenirs des routes du monde entier

    Une légende s'en est allée

    Ne pleurons pas de l'avoir perdu, et réjouissons nous de l'avoir connu.