• Après son exploit moscovite, ma Vespa 400 a bien mérité de se reposer.                                                                        2014 sera donc consacrée aux sorties locales où elle profite avec un malin plaisir de sa soudaine notoriété.

    3 grosses sorties en 2014: (Comme d'habitude, cliquez sur les photos pour les agrandir.)

    7, 8 et 9 juin: Rassemblement annuel des vespa 400 de Capaction

    28 et 29 juin: Rassemblement européen des propriétaires de Kleinschnittger

    29, 30 et 31 Aout: Bisbi National rally 2014 des Bubblecars & scoooters de France

    ------------------------------------------                     7, 8 et 9 juin:

           Rassemblement annuel des vespa 400 de Capaction

    Ne marchons pas là aussi sur les plates bandes des copains. Jacques a fait un excellent reportage photo sur le site de Capaction:

     http://capaction.filcom.com/vespa400

    Cliquez alors sur la photo en bas à droite: 2014, puis cliquez sur chaque photo pour avoir le commentaire.

    ------------------------------------------

                 27 et 28 juin 2014. 

                 Rencontre des propriétaires de Kleinschnittger

     

     

    Le Locle, près de Neufchatel.  C’est ici,  dans le berceau de l’horlogerie suisse, que les passionnés de la Kleinschnittger s’étaient donnés rendez vous pour leur meeting 2014.

    Kleinschnittger ? Was ist das ? Allez sur ce lien, vous en saurez plus :

    http://gazoline.net/article2.php?id_article=1334

    Comme tous les Bubblecar étaient admis à rendre hommage à ce jouet pour adultes, je me suis précipité avec ma Vespa 400 pour avaler les 200 kms qui me séparent du Locle. La traversée du Jura s’est déroulée sans encombre, si je fais abstraction de mon échappement, qui sur ces routes défoncées par les hivers rigoureux, s’est cassé en deux à l’arrivée.

     Arrivé tard le vendredi soir, je suis allé directement à l’hôtel, zappant la Torée organisée le premier soir. (Torée ? : Késako ?  Réponse ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Tor%C3%A9e

                                           La Torée que j'ai raté.                                            Et le pain spécialement fait à cette occasion                                          

     

     

     Le samedi matin, rendez vous à la patinoire du Locle, où je retrouve Pierre, l’organisateur.

     Ici, nous sommes en Suisse, autant dire que l’organisation est au-delà de tout ce qu’on peut imaginer. Nous avons même droit à des réductions sur le prix de l’essence auprès de la station locale.

    Je reçois mon pack de participant. Surprise, à l’intérieur, une horloge de 20 cm, reproduction impeccable de la montre qui équipe le tableau de bord des Kleinschnittger. Bravo Pierre pour cette idée originale

                                La montre du tableau de bord                                                                     L'horloge. Bluffant, non ?          

              

                                                             Puis je découvre le road book. Vous en avez déjà vu, des comme çà ?                                                                                           

     

                                                                        Petit déjeuner, et déjà les premiers arrivent.

             En 5 minutes, je me retrouve dans une véritable fête foraine, entouré de voitures de manèges flambant neuves.

    La première arrivée est cette monoplace, une rareté

                           

      

    Derrière ses yeux de mouche se cache un monocylindre de 150 cm3

                                                                                 La version de ville est plus "imposante"

     

                                                                            Et je découvre enfin les secrets de ces jouets :

    Le moteur : Monocylindre 2 temps,  125 cms3,  6 CV,  se loge dans un petit capot offrant malgré tout une accessibilité   bien pratique

                                 

     

                   Sur la droite du moteur, le Kick, commun à toutes                                   A l'autre bout du câble, le démarreur (en bleu)                                        les motos. Un câble le relie au cockpit.                                                          Pas de risque de panne de batterie !                                                  

     

    C’est l’heure des dernières mises au point

     

    Et de la mise en route. Comme sur les motos, le starter est directement sur le carburateur

     

                                                                                           J’en profite pour espionner les détails       

                          4 Freins à tambours à câble                                              3 pédales , dont un curieux accélérateur à roulette                                                                                                                                                                       3 vitesses, avec levier au volant !                                                                                                                                                    Pas de marche arrière.                                                                    

     

    Le coffre à bagage ( !) est derrière le dossier de la banquette

     

    Le tableau de bord, équipé d’une montre ! Un luxe pour l’époque !

     

    Tiens, un pneu est crevé. Ah bon, y a pas de cric ?                                                                                                                                    Ben oui, çà servirait à quoi ?

    Et c’est comme en vélo, on répare sur place

       Entre temps, un très rare side car BMW 2 roues motrices nous a rejoint                     suivi de près par une Goggomobil                                          

     

    Et le convoi s’élance (à vive allure) sur les routes jurassiennes, malgré la frustrante limitation de vitesse !

     

    Même TV est là. Reportage réalisé par la chaine Canal Alpha, la TV de l'arc jurassien

     

         Rapidement, les premières difficultés arrivent.                                                                                             Les moteurs chauffent, les bougies perlent.                    Puis c'est la pluie, qui n'affecte pas le moral

                 

            

     

    30 Kms plus loin, on arrive au restaurant  des Roches de Moron.    Repas excellent: Jambon en croute, la spécialité du coin   Le parking est petit, et pourtant, tout le monde y trouve sa place !                  Et quelle vue sur la vallée du Doubs !

     

                                                                              Le Jambon en croute, spécialité locale.                    

    Puis on repart, toujours sous la pluie, direction justement la rivière Le Doubs. Le superbe coupé  Goggomobile chercherait il à dépasser ?    Z’avez remarqué, il ne  pleut pas. Mais çà ne va pas durer !

     

    Certains profitent de leur puissance extraordinaire pour jouer les héros.  

     

    Nous voici arrivé sur le parking du saut du Doubs,                                                                                                                          où une balade en bateau nous attend. La pluie menace              Pendant ce temps, ma Vespa 400 a retrouvé une vieille  amie: à nouveau, alors tout le monde capote.                                           La superbe Vespa Neufchâteloise de Didier 

     

                        Un bateau nous emmène alors jusqu’au célèbre site du saut du Doubs. Une banale cascade qui à mon avis ne mérite pas le détour. C’est bon pour des banlieusards, ce genre de chute d’eau.

                                                                                Petit lien concernant la chute du Doubs                                                                                                 http://www.saut-du-doubs.info/index.php?id=9

                                       Le jour de la visite, le Doubs était très bas, donc la chute malheureusement très petite.                                 Aujourd’hui le Doubs est environ 80 cm au-dessus de son niveau normal et elle est magnifique.

    Et on repart, toujours sous la pluie. Certaines capotes sont vraiment artisanales !

                            Pas de chance en revanche pour Hans-Joachim dont la voiture, qui effectue ici sa première sortie après une  longue restauration,  refuse définitivement de démarrer.                                                          Hélas, on ne peut pas pousser ces voitures, car elles ont un système de roue libre, comme sur les vélos. Quand on lâche l’accélérateur, pas de frein moteur non plus !

     

     

    La voiture tracteuse est une magnifique Tatra 613 équipée d’un énorme moteur 8 cylindres en V      

    Puis on rentre au bercail. Le dernier arrivé paie sa tournée ! Et voilà le résultat !

     

    Et  c’est l’arrivée à la patinoire. Pierre a même prévu un parking couvert !

    La soirée se termine par une réchauffante raclette, suivie d’une remise de lots, alors que dehors la montagne tremble sous    l'orage                                       

                       

    Le dimanche, parade dans les rues du Locle avec visite des sites horlogers. Le succès est au rendez vous.                   

              Pour terminer  exposition des voiturettes devant le magnifique hôtel de ville (Le Locle est classé UNESCO)                  

     

                               Respect pour Rolf venu de Syke, près d’Hambourg, au volant de sa  Kleinschnittger !  1200 kms !                             Respect aussi à Angelika, son épouse, qui, venue en train, a choisi de rentrer avec son mari !

     

                                   Respect surtout à Pierre et son épouse, qui se sont donnés à fond pour cette réussite.                                                Sans oublier leur fille (Au fond à droite)  et toute son équipe de bénévoles. 

    L'équipe (enfin, une petite partie)  des travailleurs de l'ombre qui ont assuré la réussite de ce week end

    Quand à moi, il ne me reste plus qu’à reconstruire mon échappement cassé.

     

    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

                                                  29,30 et 31 Aout 2014                        

                                    4 ème édition du                 National rally des Bubblecars & Scooters                          En Bourgogne

     


    Lien : https://www.facebook.com/pages/Bubblecars-Scooters-en-Bourgogne-BSB/126327860790181

    et aussi:  http://bubblecars.aero-jean-do.com/

    Cela fait 8 ans maintenant que le dynamique Jean Do organise toutes les années paires le Bisbi national rally. Dans le cadre champêtre du château du Breuil, c'est plus de 50  Bubble cars et scooter qui se retrouvent ainsi sur la pelouse pour visiter la Bourgogne.

    Cette année, la vedette était la célèbre Isetta sous toutes ses formes, que ce soit l’Iso italienne (la première, la vraie, l’originale)  ou  la  Velam française, la Romi brésilienne, et les  Heinkel et   BMW allemande

                                Ici, une ancienne de la caravane publicitaire du tour de France   

     

     

    Un super weekend dans une super région avec des supers acteurs et une super organisation. Bravo les gars !

     

     

      Arrivés le vendredi, nous recevons notre sac de bienvenue. Génial, tout simplement Génial.

                                     Le road Book                                                                             Tiens, on parle de moi dedans !    

     

                                    

                                                                                      Sans oublier le tee shirt                                                                                         

       

                                            Et la petite surprise, pour ne pas oublier qui est la star cette année !                                                                       Tout simplement géniale cette boite à œufs. Y a que jean Do pour nous pondre çà !

                                             

                                          Puis nous retrouvons les fidèles des dernières sorties.

     Parmi eux, un habitué de marque :  Bernard Vairaux, le conservateur du magnifique musée de la Rochetailler (http://www.musee-malartre.com/malartre/) A mon avis le deuxième plus beau musée de France, juste après celui de Mulhouse

     

    Petit à petit, les autres participants arrivent, et la pelouse du château se rempli

     

    Je rencontre alors un participant qui me tient à cœur : Patrick Reby, mon sponsor du raid moscovite


    Et un invité prestigieux :  Le génial (et très sympathique) Franck Margerin, créateur de Lucien, le célèbre rocky à la banane. (A lire absolument pour ceux qui ne connaissent pas !)

    A gauche, Franck Margerin, à droite Jean do                     Franck avec son scooter Bernardet                                            Franck est un collectionneur de 2 roues anciens (Flandria, Triumph, etc .)

       L’enfant de Franck : Lucien, le roi de la banane 

    Les participants arrivent en ordre dispersé.

        

                              Une Atlas, avec son coffre à batterie qui sans doute inspira celui de la Vespa 400                                         

     

    L’unique exemplaire de la minuscule Fargier, emmenée par le sympathique Stéphane Nicolas, le responsable du patrimoine historique de Michelin. Cette voiture dormait au fond du musée Michelin, et elle a été spécialement remise en état de rouler pour le  Bisbi national rally.

     

                                        Une Berkeley, mignonne petite voiturette anglaise à 3 roues                                                       

     

    Une autre voiture mythique : Le Biscuter voisin, fabriqué par le célèbre constructeur d’avion.   Toute en aluminium ! 6 vitesses ! Sorti en 1950, quelle technologie pour l’époque

    Et que dire de cette incroyable KV. Roues entraînée par un galet, comme sur les célèbres Vélo Solex         

                                 

      Et bien d’autres encore. Des Velam, Messerchmidt, Heinkel, Bond,  Variant, Vespa 400, etc..

    Et pour la première fois, une exposition réunissant exemplaire de chaque scooter Bernardet construit   

     

                                         Mon scooter préféré reste ce modèle unique : Le David, du nom de son constructeur                                                 Admirons sa ligne, dessinée en……………1954 !!! Un génie, ce Paul David

     

     

                                                                                             VENDREDI 29 AOUT après midi

       Petit prologue avec visite de musée de l’homme                                                                                            et de l’industrie  au creusot                                             La salle des maquettes est particulièrement belle                     Musée bien sur à la gloire bien sur de la famille industrielle schneider, qui a marqué le Creusot

     

                               Le soir, repas au restaurant  le moulin du breuil  qui assurera avec brio les repas des 3 jours           Site internet : http://www.hotel-creusot-moulin.com/

     

     

    SAMEDI 30 AOUT

    Départ à 9h pour une journée de balade. Forte de sa notoriété, ma Vespa 400 est astiquée par des admirateurs                                                                                                                                       .                                                                     Hélas, ce ne sont que des roms qui ne tardent pas à  .  ..                                                                     réclamer leur dû

     

    Et c’est parti pour la première journée de visite. Quand on voit sa passagère, impossible de ne pas avoir envie de suivre ce scooter Motobécane superbement restauré 

     

    On part a fond la caisse. Certains se tirent déjà la bourre

    Adoptant des positions aérodynamique pour gagner quelques centièmes !      

     

    C’est ainsi qu’on arrive au château de Morlet, domaine privé dont la visite vaut le détour       

     

                         Puis arrive le clou de la journée. La Mythique station Bel Air, sur la RN 6, à la Rochepot.                                

     

                                                                                             Son atelier de réparation est bien occupé            

     

        

    Et pourtant, les deux pompistes s’activent à montrer ce qu’on appelait alors une station SERVICE 
                  .

     

            Bel air avait bien fait les choses. Une expo de voitures anciennes et de tracteurs nous attendait                      

                                                                            

    Même FR3 BOURGOGNE était là !




                                 Après le repas, on repart pour visiter le château de Savigny. Un musée de fou !

              + de 80 avions de chasse                          Dont ce Fouga Magister, ex patrouille de France          

                   20 camions de pompiers                                   Une collection de 250 motos  
                          

                    2500 maquettes                                      Une impressionnante collection de moteurs         

               

                      Et la plus grande collection d'Abarth de France, peut être même du monde ! 

     

    Puis on repart en direction de Meursault, dont la mairie nous rappelle vaguement quelque chose.  Ça ne vous dit rien, à vous ? Mais si, rappelez vous, la grande vadrouille! La Kommandantur ! Ça y est, çà vous revient !    

          

             

    Fin de journée. Repas bourguignon au château.       Avec une surprise pour le dessert. Chapeau le cuistot       

     

                                                                                  Dimanche 31 Aout


      
    Nouvelle journée qui commence par la visite du château (enfin, sa cave surtout) de  Dracy les Couches 

        Puis le château de Rully, charmant petit château privé:  http://www.chateauderully.com/ 

                      Avec des rencontres imprévues                                      des pannes imprévues                                                      

     

    Et des arrêts imprévus au milieu du vignoble bourguignon

     

    Et rapide retour au château pour ne pas mettre en retard ceux qui travaillent lundi. Dernière photo de    famille                                               

     

     

    Au fait, çà ne vous dit rien cette photo ?                Si si, cherchez bien. Un film de Jacques Tati. (Playtime)    

                                                                                         

                                                                                         Photos souvenirs

                Catherine et Marlène, seul équipage 100% féminin                       Jean Do et Gwenaelle, miss Bisbi 2014        Catherine est la petite fille d’Anatole Lardy, créateur des célèbres moteurs YDRAL, qui a équipé bon nombres de microcars (LARDY= YDRAL, vous saisissez ?) 

                                                                                               

    Et bien sur les plus beaux           

     

    Salut tout le monde. Vivement   2016 ! 

     

     






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires